Octobre > Le Festival Alimenterre dans les Hautes-Alpes

Le festival Alimenterre 2023 aura lieu du 15 octobre au 30 novembre 2023.

Le festival amène les citoyens à s’informer sur l’impact de nos choix de consommation ici et à l’étranger. Pour cela des films documentaires sont diffusés et parfois suivi de conférences ou d’une soirée d’échange. Ces films mettent en lumière les enjeux agricoles et alimentaires en France et dans le monde, pour participer à la co-construction d’un système alimentaire durable et solidaires et donner accès au droit à l’alimentation.

Liste des films au programme cette année dans le 05 :

  • « La sauterelle et les fourmis »

Mardi 07 novembre 2023 – 19h00 au Bar le gorille à Gap.

Anita Chitaya est une agricultrice du Malawi. Elle tente de rendre son village plus résilient et respectueux de l’environnement, d’y éradiquer la faim et d’y faire advenir l’égalité femme-homme. Néanmoins, lorsque les effets du changement climatique montrent des signes indiscutables de dommages irréversibles à sa terre et à sa communauté, Anita se rend aux États-Unis pour rencontrer des agriculteurs, des militants, des climato-sceptiques et des législateurs afin de les persuader de sauver sa maison en commençant par sauver la planète.Ce documentaire aborde les thèmes les plus urgents de notre époque : les changements climatiques, l’inégalité entre les genres, le racisme, le fossé entre les riches et les pauvres et contribue à mettre en lumière des initiatives portées par des groupes du monde pour sauver la planète.

  • Projection-débat Festival AlimenTerre

Vendredi 10 novembre 2023 – 14h00 au café associatif La Passa , 269 Route De La Gyronde à Vallouise

Projection du film « Les agités du bocage » puis échanges avec les producteurs de la vallée. Suivi d’un repas (sur inscription au 06 23 06 05 95.

  • Festival Alimenterre « Partir à l’aventure »

Lundi 13 novembre 2023 – 18h30 chez Bernie à Gap (3 rue Valserres)

À la croisée de migrations transméditerranéennes, ce film réalisé par quatre étudiantes en agronomie, questionne les liens entre des parcours migratoires et nos systèmes de production agricole. Des questionnements ont guidé leurs pas à travers la Côte d’Ivoire, le Maroc et la France : partir de zone rurale, qu’est-ce que cela implique, signifie ? Quelles organisations de la migration ? L’agriculture productiviste est-elle une opportunité de travail et économique pour des personnes migrantes ? Réservation recommandée pour le repas qui suivra la projection. resas@cantinechezbernie.com

Cette page vous a plu ?
Partagez-là !
  • x
  • Exprimez-vous sur le sujet !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *