Danse Contemporaine

Samedi 08 août 2020 - 21h00

Samedi 8 août 2020 à 21h.

Cour du Château
Château de Tallard
imm le triolet
05130
Tallard
Thématique(s) 
Danse
Type de public 
Tout public

Ce que le jour doit à la nuit - Compagnie Hervé Koubi
Spectacle de Danse Contemporaine proposé par la Région SUD - Tournée "Artistes en Région SUD"

Ce que le jour doit à la nuit
"Tout jeune, avant de découvrir l’Art de la Danse et de m’y consacrer pleinement, j’étais fasciné par le dessin. Je garde aujourd’hui cette même préoccupation dans ce que j’appelle, dans mon travail, mon goût pour la construction du geste et sa mise en espace. D’où je pars, où je vais, quel sera mon chemin… J’ai probablement gardé ce goût indicible de laisser la trace du geste artistique doublé d’une préoccupation qui me tient à cœur, le rapport au temps.
Créer la matière chorégraphique en définissant les cadres d’un enjeu où l’espace et le temps seraient les outils, où le mouvement dansé serait le fil, où la construction chorégraphique serait un enchevêtrement, mieux le tissage complexe aboutissant à un travail comparable à celui d’une dentelle : une partition. Mes jalons sont donc posés pour cette transposition, mieux encore cette dématérialisation de cet objet qualifié d’art, en un mouvement dansé par définition éphémère. Une dématérialisation qui de manière paradoxale donne toute la matière à la danse.

Pour ce travail j’aimerais entre autres m’appuyer sur un élément historique afin de trouver les cadres qui inspireront les formes, les gestes puis les phrases chorégraphiques, celui de l’une des origines supposées de la dentelle, celle venant d’Orient et reliée à la broderie. L’Algérie n’est pas l’Orient et pourtant c’est la terre par excellence de ce grand courant artistique et littéraire appelé l’orientalisme. Alors c’est tel un orientaliste du 19ème siècle venu en Algérie pour donner vie à ses rêves d’Orient que je voudrais donner vie à mes rêves d’enfant né en France et qui n’a découvert que sur le tard ses véritables origines et celles de ses deux parents, algériens de souche. Ce que le jour doit à la nuit - roman de Yasmina Khadra, Directeur de Centre Culturel Algérien à Paris - se situe à ce moment et à cet endroit mêmes où mes parents ont tout quitté comme ils disent.
Partir à la quête de ce jour pour lui donner force et forme comme on part en quête de la Vérité ou plus exactement d’une vérité. La dentelle est avant tout par définition une manière de créer le «jour», le jour dans un tissu, le jour dans la matière…
…le jour dans mon histoire et pourquoi pas, sans paraître trop ambitieux et encore moins prétentieux, dans l’Histoire. Elle constitue ici un « prétexte « idéal, une merveilleuse transposition dansée de mes chemins et ceux parcourus par chacun des danseurs rencontrés en Algérie, comme autant de fils se mêlant et s’entrecroisant, autant de liens aussi qui nous unissent dans une histoire et une géographie commune, celle du grand bassin méditerranéen.
Célébrer ainsi la dentelle dans son raffinement, sa beauté tout en s’attachant à un travail de mémoire. Ce projet se situe au carrefour de deux préoccupations : mon goût pour la construction et la composition dansée et une nécessité profonde de me rapprocher de mes origines en terre d’Algérie. Des liens à retrouver, d’autres à renouer et encore d’autres à construire ".
Hervé KOUBI - Notes de travail

Tarifs 

Gratuit.

Tout pour sortir !

Trier par :

Localisation
choix de la date
Par ex., 09/07/2020